Juin 2021 : exposition des peintures de Ramona MEDVE

!!! REPRISE DES EXPOSITIONS !!!

Du vendredi 11 juin au vendredi 9 juillet 2021

Exposition

« LES TRACES DU SILENCE »

Peinture par
RAMONA MEDVE

                              « Changer de perspective, s’émouvoir par la beauté simple de ce qui est. Sur notre chemin se présentant au plus simplement des paysages et fleurs, c’est ce que je vous propose à travers ce voyage. Des moments temporels devenus intemporels grâce à leurs traces captées en silence par la toile. »

Ramona

Ramona MEDVE

En premier passionnée par les sciences, et particulièrement par la physique. Elle y travaille toujours et ose croire, aujourd’hui contribuer à un monde meilleur grâce à ses études de physique et ses expériences professionnelles acquises.

Plus tard, arrivée en Belgique elle a vu !… Ou peut-être devrait-elle dire, osé voir la beauté des paysages, des fleurs, plutôt d’ici, mais aussi d’ailleurs. Une nouvelle passion est née.

Car, pleine de curiosité envers tous ce qui l’entoure, aussi loin qu’elle se souvienne, elle adorait admirer les paysages, les fleurs et pas uniquement.

En réalité elle a vu la beauté de tout ce qui se met sur notre passage à chacun et ne demande qu’un moment de silence à être regarder. C’est formidable ce que l’on peut voir quand on se donne la peine de regarder, observer.

Comment capter et transmettre ses moments uniques et oh.., combien non exceptionnels dans notre monde.

La beauté dont elle parle ne réside pas uniquement dans l’observation de la forme la plus proche du sujet mais bien cette beauté combien indicible qui mélange le visuel avec ses sentiments et ressentis au moment du regard.

A ce propos, elle vous invite, à travers ses toiles de paysages et fleurs d’entrevoir et de profiter de la simplicité de son vécu.

Elle remercie chaleureusement l’Académie de Beaux Arts de Binche et particulièrement son professeur Philippe Baran, sans qui aujourd’hui il ne lui serait pas permis de voir ce qu’elle voit et partager l’expérience de ce bonheur.

Février-Mars 2020: Expo Photos-Parfaites Imperfections-Gaëtan Lelong

Du vendredi 14 février au vendredi 13 mars 2020

Exposition de Photographies

par
Gaëtan LELONG

« PARFAITES IMPERFECTIONS »

 

En juin 2017, Gaëtan Lelong exposait pour la première fois le thème traitant de l’acceptation corporelle. Pour réaliser cette exposition «Prison Corporelle», il avait lancé un appel à candidatures et plus de 80 femmes y avaient répondu.

Devant le véritable engouement de nombreuses participantes, il a pu constater les bienfaits de cette expérience pour ces femmes. Durant les 3 dernières années, il a continué à travailler avec une grande partie d’entre elles qui sont devenues modèles. Elles ont exploré différents thèmes allant du boudoir au nu artistique. Il a donc décidé de vous montrer cette évolution de quelques unes d’entre elles ainsi que les débuts de nouvelles modèles l’ayant contacté après sa première expo.
Il vous présente ces femmes ordinaires qui, au delà de leur imperfections physiques, sont toute d’une beauté parfaite car c’est la rayonnance de leur beauté intérieure qui résonne dans la perfection de leurs imperfections.
Il vous présente ses «PARFAITES IMPERFECTIONS»

Le reportage de Télé MB

Janvier 2018 – Conférence gesticulée

Le 25 janvier 2018

à 18h30

PAC Mons-Borinage

et

La Maison des Employés

vous présentent

une

CONFÉRENCE GESTICULÉE

Les services publics en Belgique:

there is no alternative … Vraiment?

 

Trop onéreux, trop éloignés des citoyens-nes, trop bureaucratiques, pas assez modernes …

L’adage a la dent dure. Force est en effet de constater que les dysfonctionnements pointés par les citoyens-nes, et largement relayés par les médias, sont non seulement réels mais se généralisent à l’égard de tous les services publics tant au nord qu’au sud du pays. D’un autre côté, on assiste aussi de manière quasi généralisée à un discours politique à l’égard des services publics axé sur l’austérité et les nécessaires coupes budgétaires.

 

Dès lors, face à cette spirale infernale, notre mouvement Présence et Action Culturelles s’interroge: qui de la poule ou de l’œuf est apparu le premier?

 

Convaincu de l’utilité des services publics dans une société démocratique en leur capacité incroyable à réduire les inégalités et à permettre à toutes et tous de jouir des droits et devoirs garantis, Présence et Action Culturelles a décidé d’y consacrer sa campagne 2017 de sensibilisation et d’informations afin de non seulement dresser un état de lieux des conséquences néfastes des politiques de diètes budgétaires dont les services publics sont les victimes, mais aussi dépasser le stade du constat et envisager les pistes possibles pour « repenser » collectivement le service public. Et ce, y compris dans son fondement en redéfinissant l’axe gravitationnel des services publics autour des citoyens, en les considérant autant comme usagers que comme acteurs 1 décideurs au travers différents outils d’intervention et de sensibilisation.

 

À mi-chemin entre la conférence classique et la représentation théâtrale, cette conférence gesticulée a été initiée, créé et sera interprétée par deux animateurs de PAC qui se retrouvent soudainement confrontés à la lourde mission de défendre les services publics, en se posant inévitablement certaines questions: Que s’est-il passé? Dans quel état sont-ils? Mais à qui appartiennent-ils vraiment? Et vers quoi rêverait-on d’aller?

 

Cette conférence gesticulée sillonnera ensuite les routes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, afin d’interpeller et de réveiller les consciences.

La brochure à télécharger

 

Décembre 2017: 6 fois à terre, 7 fois debout

Le mardi 12 décembre 2017

CONFÉRENCE

« 6 fois à terre, 7 fois debout »

ou comment on peut se redresser quand on a tout perdu

par Jean-Claude LARDINOIS

JCL 004

Jean-Claude Lardinois a failli mourir à deux reprises. Il a tout perdu. Il a connu la misère, une vie de débauche, l’enfer de l’alcool, l’addiction au jeu et au sexe, la vie dans la rue, les nuits au cachot, les errances nocturnes aux bords de la folie (maladie de Korsakhof).

C’est dans une institution psychiatrique que, au cours de deux longues cures, il a enfin pu déposer les armes (10 juin 2010).

Un jour à la fois, depuis ce fameux 10 juin, il s’est reconstruit. Avec l’amour et l’aide de son épouse, Jacqueline (rencontrée quelques semaines après être sorti de Saint-Jean-de-Dieu) celui qui deviendra, quelques années plus tard, le Talent Montois Mons 2015, a repris le chemin de l’école. À 52 ans, il poursuit des études de bachelier pour devenir enseignant. Il suit ensuite de multiples formations. La photographie le mène vers son premier livre qui sera un grand succès (3 éditions). S’ensuit un roman, Troubles Jeux, qui restera 42 journées dans le TOP 100 Amazon. Entretemps, l’auteur montois perd brutalement son emploi et tombe en dépression, mais il ne reboit pas. Il continue à avancer… Un jour à la fois…

En 2014, il crée Éditions du Rapois qui deviendra, trois ans plus tard, une maison d’édition nationale désormais diffusée et distribuée par le groupe Hachette (22.000 points de vente en Europe, Suisse, Québec et Canada).

De ses années de perditions, l’auteur a gardé des marques profondes. Il n’oublie pas. Miraculé deux fois, il ressent le besoin de rendre à la communauté une partie de ce qu’il a reçu : il fonde donc REVIVANCE (avec Jacqueline). Ce groupe de parole et d’écoute qui se consacre à toutes les addictions connaît très vite le succès et permet d’orienter celles et ceux qui souffrent (alcool, tabac, sexe, drogue, médoc, jeu, média, etc.). REVIVANCE devient une sorte de « carrefour des addictions ».

Son écriture, Jean-Claude Lardinois a décidé de la mettre, durant deux années, à disposition des autres : il entame une trilogie sur la maladie alcoolique avec le souhait de faire passer un message, celui d’un alcoolique qui s’adresse aux autres alcooliques, aux dépendants, aux addictifs… « Oui, on peut vivre heureux, sans alcool, un jour à la fois », dit-il.

Le premier livre « Impuissant devant l’alcool » est surtout un message vers la jeunesse. « Ne faites pas comme moi, dit-il. J’ai été tellement con, ce serait con de faire les mêmes erreurs, non? »

Le second tome : « 6 fois à terre, 7 fois debout » sortira pour la Foire du Livre de Bruxelles 2018. L’auteur y raconte ses premières années d’abstinence, de 2001 à 2008, qui précédèrent malheureusement deux années d’enfer dans l’alcool (de 2008 à 2010).

C’est son parcours de vie que l’auteur souhaite partager, avec vous, au cours de cette conférence, à l’issue de laquelle il tient à répondre aux questions du public, qu’il espère nombreuses…

NB : les ouvrages de Jean-Claude Lardinois sont tous édités chez Éditions du Rapois.

L’auteur dédicacera ses livres à l’issue de la conférence.